Historique

Si le Stroossefestival a toujours le vent en poupe et célèbre non sans une certaine fierté sa 8ème édition cette année, c’est que le concept, imaginé il y a 16 ans par un groupe de passionnés et fervents amateurs de spectacles de rue, a su rester à la fois innovant et intemporel.
C’est en effet en 2001 que le groupe de travail « Commission de la Culture » de la commune de Strassen, présidé par Gaston Greivelinger, alors également échevin à la culture avant d’être élu maire en 2007, décide de faire mentir ceux qui aiment à qualifier Strassen de « commune-dortoir » et de démontrer qu’avec un festival de rue doté d’un programme original, ils parviendraient à faire sortir les gens de chez eux. Pari tenu !
Inspirés par des festivals semblables, organisées au-delà des frontières, l’équipe initiatrice a su convaincre le collège échevinal que le défi, à savoir initier l’un des premiers festivals d’art de la rue/musique à Luxembourg, valait la peine d’être relevé.
C’est donc la tête remplie d’idées et avec des professionnels de la scène artistique à leurs côtés (notamment Nadine Zangarini fondatrice de Zaltimbanq’, Greg Lamy, Jaco Diederich…) que l’équipe coordonnée par l’infatigable Betty Welter s’est lancée dans l’aventure.
Le succès était au rendez-vous dès la première édition en 2002 de la désormais traditionnelle biennale et si le programme du Stroossefestival a été réduit de deux à une seule journée c’était pour privilégier la qualité à la quantité sans oublier que l’organisation, bien que supportée par la commune et notamment ses services techniques, voit le jour grâce à la coopération d’une centaine de bénévoles.
Quant à la sélection des artistes, priorité a été donné à l’originalité, l’expérience et le professionnalisme des programmes proposés en privilégiant une sélection de nature très éclectique répondant au goût de tous, petits et grands, quelque soient leurs origines.  Le festival propose désormais un mélange équilibré de musiciens et de saltimbanques en étoffant le côté « festival de rue ».
Aujourd’hui, en proposant un programme qui compte entre 30 et 40 spectacles et rassemble près de 200 artistes locaux et internationaux venant des quatre coins de l’Europe, la commune de Strassen peut se targuer de proposer un festival pas comme les autres et d’avoir réussi à créer un événement qui dépasse le cadre communal avec un rayonnement qui va même au-delà des frontières.
Parmi les highlights* des dernières éditions, ce n’est pas sans une certaine nostalgie que l’on se rappelle le show du regretté Thierry Van Werveke, de Serge Tonnar & Legotrip ou encore de l’Orchestre philharmonique de Luxembourg avec la percussionniste de renommée Evelyn Glennie et La Framboise Frivole sans oublier l’étonnant Xavier Mortimer et David Goldrake.
A côté des groupes luxembourgeois, le festival accueil bon nombre de musiciens internationaux en mélangeant tous les courants musicaux : classique, latin, blues, jazz, pop et funk…ainsi que des coups de cœur inattendus.
Ce sont donc près de 6000 spectateurs qui sillonnent tous les deux ans les rues et les places publiques de Strassen, transformé pour l’occasion en une scène immense et plurielle « …où l’acrobatie réponds à la musique, où la comédie tutoie le musical, où chuchotements et spectaculaire se frôlent sans s’étouffer. »

Stroossefestival Highlights

2002

Nazz Nazz (L)
Circus Zanzara (NL)

2004

OPL avec Evelyn Glennie (L/USA)
Luxembourg Jazz Orchestra (L)
Traffik Theater, Dan Tanson (L)
Cie Quidams (F)

2006

Cantabile (UK)
Till Pöhlmann (D)
Les Daltoniens (B)
Nik Schumacher (D)
Salsa Fuerte (D)

2008

Nouvelle Vague (F)
Zap-MAMA (B)
Cirque Zaltimbanq (L)
« Les Alchimistes » (L)
La Framboise Frivole (B)
Philip Catherine Trio (B)
Noah Chornys (drunken mast) (D)
Volker Maria Maier « ballonshow » (D)

2010

Les Cœurs Volant « Cocons » (F)
Pas Par Tout « Cocktales » (D)
Herr Dornbusch (D)
Lesebühne mit Francis Kirps (L) & Christian Bartel (D)
DJ Bud Spencers (L)
Jochen Der Elefant (D)
Tante Luise und Herr Kurt (D)

2012

Xavier Mortimer (F)
Pete Sweet (USA)
David Goldrake (L)
Eternal Tango -Unplugged- (L)
Rockbox (F)
Feuersterne (A)
Serge Tonnar & Legotrop (L)
Salut Salon (D)

2014

Pierre Cao -Direction- du Coeur Arsys Bourgogne (L/F)
De Läb (L)
Monophona (L)
Georges Christen (L)
Andrea Fidelio (B)
Fenfire (A)
Alejandro Muñoz (E)
Cie Acrobarouf (B)